La chambre des merveilles – Julien SANDREL

Titre : La chambre des merveilles
Auteur : Julien SANDREL
Date de parution : 07/03/2018
Editeur : 
Calmann-Lévy 
ISBN : 
2702162894
Nombre de pages : 272 pages

Lu en Ebook 

J’avais hâte de lire ce livre et je dois l’avouer je l’ai choisi pour sa couverture. Et puis au moment de me lancer, j’ai été prise d’un doute : celui de ne pas être capable de lire une histoire sur un drame qui touche un enfant. 

Finalement, je me suis lancée et je ne l’ai pas regretté. Bon je dois vous avouer que j’ai pleuré comme un bébé tout au long de ce livre. Donc si comme moi vous êtes sensible, préparez la boite de mouchoir. A noter que malgré le sujet ultra sensible l’auteur a su ne pas tomber dans le patho ou l’apitoiement. La lecture est ultra rapide et facile et on se laisse porter par l’histoire de cette mère faisant face au coma de son unique enfant.  

Ce livre est une vraie ode à la vie et je crois que toutes les personnes qui ont été touchées par un drame personnel pourront se retrouver dans cette histoire. 

Bref je le recommande vivement !

– 

Résumé : 

Inattendu, bouleversant et drôle, le pari un peu fou d’une mère qui tente de sortir son fils du coma en réalisant chacun de ses rêves. 
Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère,  Thelma, qu’il est  amoureux pour la première fois, il voit bien  qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part,  fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion  le percute de plein fouet.
  Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas  d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis.  En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet  sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de  toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait  vivre au cours de sa vie.
  Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles,  elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures,  il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à  revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers  elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
  Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on  a presque quarante ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *